Le salon de la radio 2017

salon de la radio 2017

 

 

 

C’est le rendez-vous incontournable du début d’année 2017, le salon de la radio se déroulera du 29 au 31 janvier 2017, grande halle de la Villette à Paris. C’est l’occasion pour tout les professionnels de la radio, mais aussi pour les passionnés de découvrir les dernières innovations technologiques dans le domaine de la radiodiffusion.

A l’approche du déploiement de la radio numérique terrestre en Bretagne, ce salon est un bonne façon de vous préparer à entrer dans l’univers de la RNT en 2018, mais aussi pour obtenir des réponses à vos questions techniques et des conseils sur l’orientation de vos projets broadcast.

Une palette d’exposants et acteurs de la radio en France, comme Tower Cast ou encore RCS seront présents afin de vous présenter les nouveautés innovantes de l’industrie broadcast.

Le salon de la radio, c’est aussi, la possibilité de se tenir informer des évolutions techniques en Europe et dans le reste de du monde avec des professionnels spécialisés dans l’information broadcast comme Radio Today ou Radio World.

La radio numérique terrestre arrive bientôt en Bretagne

radio numerique terrrestre

Selon le CSA, le calendrier envisagé pour les appels à candidatures en région Bretagne serait pour 2018 pour les villes de Rennes, Guichen, Saint-Brieuc, Vannes, Questembert, Saint-Malo, Dinan, Combourg.

En avant pour la RNT en 2018

L’échéance est donc à ce jour de courte durée, il appartient à chacun des dirigeants de radio de préparer leur éventuelle arrivée sur les ondes numériques Bretonne.

Les radios de catégories A ou B

Elles sont pour certaines d’entre elles encore dans une phase de réflexion sur le sujet du passage à la radio numérique terrestre.

La RNT apparaît clairement aujourd’hui être comme un passage obligatoire vers le numérique de demain en Bretagne.

C’est aussi, un enjeu commercial pour les radios de catégorie B qui souhaitent continuer à se développer, mais aussi, pour continuer à conforter une position parfois leader dans leur régions respectives.

Les radios associatives

Concernant les radios de catégorie A, la problématique concerne le financement de la diffusion, mais aussi des infrastructures régies et studios, c’est une préoccupation majeure, car leur budget devra prévoir l’achat pour l’intégration du nouveau matériel dans prochaines années.

Il faut espérer que les coûts de financement de la RNT ne produira pas une fracture qui pourrait diviser les radios.

La radio numérique terrestre peine à se déployer en france

La RNT peine à se déployer en France

console mixage radio

A l’heure ou nous venons de passer à la télévision HD, la radio numérique terrestre piétine encore pour trouver la direction qu’elle doit prendre, malgré un déploiement prévu en 2016 dans les villes de Lille, Lyon et Strasbourg.

La RNT en Norvège

En 2017, la Norvège, mettra fin à la diffusion des radios en FM, en effet, même si ce pays est plus petit que la France, la Norvège figure parmi les pionniers de la RNT en Europe.

La RNT au Pays-Bas

Même si les Pays-Bas n’ont pas encore décidé de mettre fin à la diffusion FM, la couverture de la RNT devrait atteindre plus de 90% en 2016, une offre de diffusion qui vient compléter celle de l’AM qui est encore employée dans le pays avec la FM.

En matière de communication, là encore les néerlandais font très fort avec un spot publicitaire visant à promouvoir la RNT sur les chaînes de TV.

Déploiement de la RNT en 2030 en France?

Avec un peu de chance, le territoire national Français pourrait être couvert à 95% en 2030 ?

Si vous avez rêvé un jour de pouvoir écouter la RNT en Bretagne, je vous conseil de garder vos récepteurs FM qui serviront encore pendant longtemps.

La radio en ondes moyennes

NON l’AM n’est pas morte !

Voilà plus d’une année que la radio numérique terrestre à envahie les ondes radio dans certaine régions de France, la Bretagne quand à elle n’est pas encore couverte par la fameuse RNT.

Néanmoins, 2015 aura vu l’arrivée de Bretagne 5 en AM sur la fréquence 1593 Khz en ondes moyennes, même si il y a encore des radios qui diffusent en AM, cela ne devrait pas durer bien longtemps, Bretagne 5 pourrait être la dernière radio à occuper les ondes moyennes en France.

micsoundcraft

Les ondes moyennes aux Pays Bas

Dans le reste de l’Europe, même si la radio numérique terrestre connaît un fort développement, notamment en Norvège ou l’arrêt de la FM est programmée en 2017, nous pouvons dire que l’AM est encore bien ancrée aux Pays Bas, les stations néerlandaises continuent de diffuser sur la bande AM.

Écouter les radios en AM aux Pays Bas

Voici quelques unes des radios que vous pouvez essayer d’écouter : De christelijke zender qui diffuse sur la fréquence 1008 Khz, Radio Bloemendaal sur 1116 Khz.

Dans le nord des Pays Bas : diffuse Radio Seagull sur 1602 Khz, Radio Paradijs 1224 Khz.
Depuis la région de la Haag : Radio Vahon FM sur le 1566 Khz.
Depuis le sud des Pays Bas diffuse Radio 538 sur le 891 Khz.

L’AM une histoire de radio pirate

Il n’est pas rare de voir des stations de radios utilisées la FM, l’AM et investir en DAB+
il faut dire que les Pays Bas ont un passé en radiodiffusion riche d’histoires de radios pirates aux côtés de l’Angleterre.

Emission AM de Bretagne 5, c’est parti!

Écouter Bretagne 5 sur 1593 Khz en ondes moyennes

Depuis le début du mois de juillet 2015, la radio, Bretagne 5 émet en ondes moyennes, vous pouvez l’écouter sur la fréquence 1593 Khz, sur une bonne partie de la Bretagne mais aussi dans certaine régions de France et pays d’Europe en fonction de la propagation, alors à vos poste de radio! et bonne écoute.

Bel air 017

Copyright “Photo Jean Luc Crépin, prise de vues Juillet 2006”

La Norvège annonce la fin de la radio en FM fin 2017

Arrêt des radios FM en Norvège

Alors que la transition vers la radio numérique terrestre avance doucement en France.

Le ministère de la Culture Norvégien a annoncé la semaine dernière la fin de la FM dans le pays d’ici fin 2017.

La Norvège déjà précurseur en matière de RNT en DAB+ sera le premier pays à abandonner la radiodiffusion en FM pour laisser la place à la radio numérique terrestre.

Il est vrai que la Norvège a commencé la transition vers le DAB en 1995, elle dispose donc d’une certaine avance dans le déploiement de la RNT, mais aussi, en terme d’expérience.

Au cours des dernières années, 2 réseaux de radio en DAB ont vu le jour en Norvège.
La radio numérique en Norvège, c’est 56% d’auditeurs chaque jour et 55% de ménages équipés de récepteurs DAB+ pour écouter les programmes radio dans le pays (TNS Gallup).
Source : Radio.no

Les ondes moyennes, quel avenir pour l’AM en France?

La première émission de radiodiffusion en AM (modulation d’amplitude) date du 28 mars 1914. A l’époque, une station installée dans les dépendances de la résidence royale du palais de Laeken en Belgique diffusait ses programmes, c’était le début d’une grande aventure radiophonique au niveau mondial. Mais nous allons pas refaire l’histoire des ondes moyennes, aujourd’hui, l’AM est encore utilisée par des grandes radios comme RTL, Europe1… En 2014, France info avait programmé l’arrêt de 3 émetteurs en AM, c’est un signe que l’AM pourrait être abandonnée dans les années à venir. l’AM en Bretagne appartient encore au présent, mais aussi au futur. Nous avons appris récemment que le projet de la radio Bretagne 5 allait enfin voir le jour, voilà une bonne nouvelle pour l’équipe de Bretagne5, vous pouvez d’ailleurs obtenir plus d’informations sur le site de la radio Nous leur souhaitons une bonne réussite dans cette aventure radiophonique. L’AM beaucoup critiqué à cependant des avantages, le rayonnement du signal permet d’obtenir une zone de réception plus importante qu’en FM mais à condition d’avoir une puissance adaptée >50KW voir plus ne sera pas de trop pour une couverture régionale, il faut prendre aussi en compte les produits d’inter-modulation, d’où l’intérêt d’envoyer les KW ! (car très sensible au parasitage). L’inconvénient de l’AM, réside dans l’utilisation de forte puissance pour obtenir une couverture optimale, ce qui génère un coût financier important en terme de consommation d’énergie absorbée par l’émetteur. La qualité d’écoute est bien souvent de mauvaise qualité en raison de la largeur de la bande passante et liée à une réception aléatoire. Aujourd’hui, nous savons bien que la radio doit évoluer vers le numérique, soit en RNT ou en DRM et même si la FM à encore plusieurs années devant elle, que reste t-il à l’AM en France ? Et par qui est-elle encore écouté aujourd’hui ?

Emetteur Ondes moyennes AM à vendre

Il est possible de se procurer des émetteurs AM aux Etats-Unis à des prix abordables et même d’occasion, en voici un : 25KW pour 10000 euros.
Vous pouvez aussi en trouver en Chine : 50 KW

Visite guidée du centre de modulation de WLW radio avec un émetteur AM vintage et le must de chez Harris.

%d blogueurs aiment cette page :